Imbroglio autour de la maternité de l’hôpital de Mende

C’est parti d’un post facebook d’une maman relayé par le syndicat Force Ouvrière qui a inquiété dans la ville préfecture de la Lozère. L’hôpital de Mende profiterait de travaux pour regrouper la maternité avec le service pédiatrique engendrant la perte de deux postes d’aides soignantes, de 8 lits de moins sur le service gynécologie-maternité et de 4 chambres au lieu de six. Il n’est évidemment pas prévu de regrouper la maternité et la pédiatrie, les normes de sécurité et d’hygiène demandées ne le permettant pas. Les services resteront séparés. Il n’est également pas prévu de diminution du nombre de lits en pédiatrie, le nombre de lits autorisés restera à 7 lits en pédiatrie et de 4 couveuses en néonatalogie. Le nombre de chambre baissera par contre. Il s’agit là, selon la direction, d’un ajustement, la capacité d’accueil du service étant supérieure à l’activité constatée ces dernières années. En cas de d’urgence, les chambres pourront être dédoublées. Enfin, concernant la maternité obstétrique, (pour les accouchements), les mères restant moins longtemps à l’hôpital après un accouchement, à raison de trois à 4 jours au lieu de 5 à 6 il y a quelques années, le nombre de lits devrait diminuer de même qu’en maternité gynécologique, dû à l’évolution de la prise en charge déambulatoire, les patientes ne restant souvent que la journée sur l’hôpital avant de rentrer chez elles. Enfin, Il n’y aura pas de suppression de postes mais une aide soignante va être affectée dans un autre service. Il s’agit d’une réorganisation du service afin de libérer l’espace nécessaire pour lancer la modernisation d’autres secteurs de l’Hôpital Lozère, des consultations externes notamment.  Julie Durand, directrice générale par intérim de l’hôpital Lozère

Julie Durand

 

Lien Permanent pour cet article : http://48fm.org/infos-locales/imbroglio-autour-de-la-maternite-de-lhopital-de-mende/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :