«

»

Sep 26 2012

Imprimer ce Article

Le journal du 26 septembre 2012

  • Et on ouvre ce journal avec Philippe Vignes, le Préfet de la Lozère qui a signé hier un nouvel arrêté permettant à six exploitants agricoles victimes de dégâts imputables au loup d’effectuer eux-mêmes des tirs de défense contre le loup. L’arrêté prendra fin le 8 octobre. Cet arrêté prend suite à de nouvelles preuves d’attaque du Loup. Ecoutez Philippe Vignes, Préfet de la Lozère.

Ecoutez Philippe Vignes, Préfet de la Lozère
(en écoute : clic gauche ou clic droit – enregistrer sous)

Et pour rappel début septembre Philippe Vignes avait autorisé le tir de défense contre le Loup mais seulement par du personnel habilité. Avant la fin de l’année, Philippe Vignes va réunir une cellule de veille des grands canidés et du loup pour faire un bilan.

  • Et par le biais de son compte Twitter, le Député de la Lozère, continue de tacler le préfet. D’après Pierre Morel à l’Huissier : « le Préfet a vraiment pataugé sur le dossier avec quatre arrêtés en un mois pour enfin autoriser les tirs par les éleveurs » Dans un autre Twitt, il juge que le Préfet à cédé devant les éleveurs caussenards.
  • Dans le cadre des travaux d’extension du réseau de chaleur, le domaine public au droit du n°16 sur le Boulevard du Soubeyran sera occupé. L’ensemble des places de stationnement ainsi que le trottoir seront neutralisés pendant toute la durée du chantier, à savoir jusqu’au vendredi 5 octobre.
  • Les résultats du questionnaire lancé par le Conseil général de la Lozère sur l’attractivité du département viennent de tomber. Un questionnaire posé aux habitants lozériens qui ont pu répondre par le biais d’internet ou par écrit. Et si certains résultats étaient attendus, d’autres sont plus étonnants. Par exemple si les Lozériens ont confiance dans l’avenir à plus de 67,9% ; si ils pensent que l’image du département à l’extérieur est bonne ; à 50,9%, les lozériens pensent qu’ils n’ont pas le sens de l’accueil et ils ne sont que 35,7% a être sûr de vouloir que leurs enfants vivent plus tard en Lozère. Enfin, à 55,4% ils pensent que la promotion du département est insuffisante.
  • Suite à l’étude de Gilles-Eric Séralini en France sur les dangers des OGM, la Confédération Paysanne de la Lozère demande de nouveaux l’interdiction des cultures d’OGM, la suspension immédiate des autorisations d’importation et de commercialisation des OGM. La Confédération Paysanne de la Lozère qui avait en janvier dernier prêté main forte aux faucheurs volontaires dans le Tarn et Garonne dans une exploitation de Mosanto.
  • Hier s’est tenue la journée nationale d’hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives. Une cérémonie a eu lieu à Mende en presence de Sophie Pantel – Conseillère générale et régionale, Jean-Claude Moulin – adjoint au Maire de Mende, de Francis Courtès et Pierre Hugon – Conseillers généraux et de Philippe Vignes – Préfet. Philippe Vignes qui a lu un message de François Hollande, Président de la République, qui indiquait que la France se grandit toujours lorsqu'elle reconnaît ses fautes, qu’il importe que la vérité soit dite, que les leçons en soient retenues et que les conclusions en soient tirées. Qu’il y a 50 ans la France a abandonné ses propres soldats, ceux qui lui avaient fait confiance, ceux qui s'étaient placés sous sa protection, ceux qui l'avaient choisie et qui l'avait servie ». Et d’après le Préfet de la Lozère ce message marque un tournant, une volonté de reconnaissance forte de la nation, chose que la République n’avait pas su faire. Pour Claude Sédik, fils de harkis, il est important de pouvoir tourner la page, savoir qui l’on est.

Ecoutez Claude Sédik, fils de harkis
(en écoute : clic gauche ou clic droit – enregistrer sous)

Et pour rappel, au lendemain des accords d'Evian du 18 mars 1962 consacrant le retrait français d'Algérie, 55.000 à 75.000 harkis, supplétifs de l'armée française en Algérie, ont, selon les historiens, été abandonnés en Algérie et victimes de sanglantes représailles.

  • Les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter et nombreux sont les ménages qui souhaiteraient réduire leurs factures en entreprenant des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement. Les questions sont alors nombreuses : quels travaux sont les plus adaptés à chaque habitation, par quoi commencer, quelles sont les aides ? Et pour répondre à toutes ces questions Lozère Energie et l’ADIL organisent une réunion d’information gratuite et ouverte à tous, aujourd’hui à 17h30 au Centre socio-culturel de Saint Chély.
  • Toujours en Nord Lozère, la Fédération du BTP de la Lozère organise demain une réunion d’informations sur le thème «s’organiser pour mieux éliminer les déchets inertes du BTP». Cette rencontre est organisée dans le cadre de la Mission Bâtir avec l’Environnement en Languedoc-Roussillon. Ouverte à tous les artisans et entrepreneurs du BTP mais également à la Maîtrise d’ouvrage et Maîtrise d’œuvre, cette réunion permettra d’aborder la problématique du déchet inerte en Lozère. La réunion se tient au SIVOM La Montagne à Rimeize de 9h à 12h30.

Lien Permanent pour cet article : http://48fm.org/infos-locales/le-journal-du-26-septembre-2012/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :