«

»

Juin 02 2016

Imprimer ce Article

ORINOCO // LE DERNIER

ORINOCO

Emission du jeudi 02 juin à 20h, rediffusée le dimanche 05 juin à 16h.

Ecoutez l’émission en podcast :
Orinoco 02 juin
(en écoute 
► clic gauche ou clic droit – « enregistrer sous »)

Adiós

Le Dernier

Apres onze années sur la bande Fm, le programme de radio « orinoco » consacrées à la musique et aux musiciens vénézuéliens, tire sa révérence. J’ai choisi, pour cette dernière émission, de revenir sur les moments qui on marqués ces années. Mes choix subjectifs sont guidés par une volonté de vous faire partager, une dernière fois, non pas le meilleur mais le plus surprenant le plus typique du paysage musical vénézuélien. Pour refermer cette dernière page d’une histoire riche en émotion, du moins en ce qui me concerne, nous voyagerons a travers le Venezuela et nous irons de Maracaibo à Barlovento en passant par les llanos et Caracas, avec en prime un détour dans la Grande Savane et ses chants indigènes.

Je tiens à remercier sincèrement tous les artistes vénézuéliens qui ont donné de leur temps pour contribuer à la réussite de ce programme. Je remercie aussi les deux radios, Divergence FM 93.9 ainsi que 48FM 94.1, qui m’ont offert une structure me permettant de faire découvrir la richesse de cette musique vénézuélienne et mon dernier salut sera pour les auditeurs et auditrices, sans qui les radios n’existeraient pas.

 

Luego de once años en las ondas hertzianas de frecuencia modulada, el programa de radio “Orinoco” consagrado a la música venezolana y a sus músicos, dejara de emitirse. He decidido para esta última salida al aire, hacer un repaso por los momentos que marcaron estos años. A mi elección subjetiva la guía la voluntad de compartir por última vez, quizá no lo mejor, pero si los más sorprendente del paisaje musical venezolano. Para cerrar esta última página de una historia rica en emociones, daremos un paseo de Maracaibo a Barlovento, pasando por los llanos y Caracas. Aunque un desvió nos llevara a La Gran Sabana y sus cantos indígenas.

Con gran sinceridad quiero agradecer a los artistas venezolanos que brindaron su tiempo, para contribuir a la concreción de este espacio. Agradezco también a las dos emisoras, Divergence FM 93.9 y 48FM 94.1, pues me permitieron una estructura que me permitió hacer descubrir a Francia la riqueza de la música venezolana. Finalmente saludar y agradecer al publico, auditoras y auditores, sin las y los cuales la radio no existiría.

dans le bus de choroni

Lien Permanent pour cet article : http://48fm.org/les-musicales-de-48fm/orinoco-le-dernier/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :