200 manifestants se sont réunis pour soutenir Moussa


Environ 200 manifestants se sont rassemblés pour soutenir le jeune malien Moussa menacé d’expulsion. Il travaille en apprentissage à la blanchisserie du Massegros, mais depuis juillet 2021, il est assigné à résidence à Mende et sous le coup d’une OQTF. Son patron, Brice Saint-Pierre, avait entamé une grève de la faim lundi dernier pour sauver son apprenti. Samedi après-midi, des associations, des élus et des habitants se sont retrouvés devant la préfecture de Mende, pour soutenir le gérant de la blanchisserie Le lavoir des Causses et Moussa. 

Manifestation pour soutenir Moussa

Suite à l’entretien avec la préfecture, Brice Saint-Pierre a annoncé samedi soir, suspendre provisoirement sa grève de la faim. Si les avancées ne se concrétisent pas dans les prochains jours, il se dit prêt à reprendre sa démarche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :