A Bec de Jeu, coup de blues des colonies de vacances

Il y avait du monde en Lozère cet été, les touristes étaient au rendez-vous. Mais tous les secteurs n’ont pas bénéficié de cette affluence. En première ligne, les colonies de vacances, victimes de la crise sanitaire. Magali Barrel, directrice et animatrice du service vacances de Bec de Jeu.

Magali Barrel

Finalement, ce ne sont que 70 enfants qui ont profité de leurs vacances à Bec de Jeu. Et pourtant, l’association a essayé de s’adapter à la crise sanitaire.

Magali Barrel

Magali Barrel espère que les mairies seront au rendez-vous l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :