48 FM - InfosSujets

A Villefort, La Loco-Motive 48 réhabilite un ancien hôtel pour en faire un lieu de vie

Ce vendredi 15 septembre, elle fêtera officiellement sa toute première bougie. C’est l’association La Loco-Motive 48, basée à Villefort. La dizaine de membres qui la composent ont pour projet de rénover un ancien hôtel, pour y proposer à la fois diverses animations culturelles, et mettre à disposition des logements à bas coût pour les saisonniers et les artistes.

Voilà un an maintenant, le 5 septembre 2022 précisément, que naissait l’association La Loco-Motive 48. « Locomotive pour le côté : apporter des informations, dans cette idée de marche en avant et de développement. Et puis « loco » ça veut aussi dire « fou », en espagnol ; et motive c’est pour renvoyer à la motivation« , explicite Herminie Gravier, membre de La Loco-Motive.

L’association compte dix membres dans son CA, autour de qui gravite une bonne trentaine de bénévoles. Leur projet : réhabiliter un ancien hôtel, l’Hôtel Roure de Villefort, pour en faire un lieu de vie. « Un lieu de vie convivial et qui serait réparti en plusieurs espaces. C’est un projet qu’on a réfléchi avec le concours des habitants du village. On a organisé des réunions publiques pour savoir de quoi on avait besoin, de quoi on avait envie et ce qui manquait sur le territoire« , poursuit Herminie.

A terme il s’agira donc d’y proposer diverses activités. Herminie Gravier :

Situé au 12 rue de la Gleyzette, l’ancien hôtel a été racheté par des mécènes et mis à disposition de l’association. Mais pour mener à bien son projet, celle-ci doit entreprendre des travaux de rénovation. Le coût estimé est d’environ 400 000 euros.

Aussi, pour donner à connaitre davantage son projet et obtenir quelque soutien financier, la Loco-Motive organise sa toute première soirée ce vendredi 15 septembre, à partir de 19h : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :