De la paille pour les exploitants touchés par la grêle

 

Une culture ruinée et un champ dévasté, c’est ce qu’a découvert Sylvain Rocher, exploitant à la brageresse, après l’épisode grêleux du 15 juin dernier. Il perd, ce jour-là, une quantité importante de paille pour remplir ses stocks d’hiver. A l’appel de la chambre d’agriculture, le département et la région Occitanie se proposent de couvrir les 2/3 de frais d’acheminement de la paille, dans le cadre d’une opération de solidarité coordonnée par l’Apal. Explications d’Aurélie Maillols, vice-présidente de la région Occitanie.

 

Aurélie Maillols

 

Comme une vingtaine d’autres exploitants lozériens, Sylvain Rocher remplit une demande au début de l’été. Mardi dernier, un camion lui apporte 17 tonnes de paille de Seine-et-Marne. Une aide bienvenue pour l’exploitant de la brageresse.

 

Sylvain Rocher

 

Pour tenir tout au long de l’hiver, Sylvain Rocher aura besoin de 80 à 100 tonnes de paille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :