De moins en moins d’argent pour les départements

Les départements touchent de moins en moins d’argent. Alors que le budget a été voté la semaine dernière, Sophie Pantel, présidente du département, interpelle sur les nombreuses restrictions imposées par le gouvernement. Comme les autres territoires, la Lozère est soumise au contrat de Cahors qui lui interdit d’augmenter ses dépenses de plus d’1,2 %.

Les fonds sont également touchés par la perte d’une part de la taxe foncière autrefois reversée au département. Elle revient à présent aux communes pour pallier à la diminution et, plus tard, à la suppression de la taxe d’habitation. Dans le budget de Sophie Pantel, ces revenus sont désormais remplacés par une part de la TVA. Une mauvaise nouvelle pour la présidente.

Sophie Pantel

 

Réunis vendredi, les élus ont validé le plan budgétaire de 2020 malgré 9 abstentions. L’équilibre de plus en plus précaire des revenus du département a poussé Sophie Pantel à ne pas réduire les impôts mais à tabler sur plus d’investissements sans pour autant creuser la dette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :