Deux journées d’information sur le système social français à destination des réfugiés de Lozère

Avoir connaissance de ses droits et des aides sociales dont on peut bénéficier. Une démarche pas toujours évidente, encore moins lorsque l’on arrive en France et que l’on ne maîtrise pas encore la langue. La semaine dernière, la Caisse commune de Sécurité sociale (CCSS) de la Lozère et les associations Aurore et Habitat et Humanisme, qui accompagnent les réfugiés, ont organisé deux réunions d’information à destination des familles récemment installées en Lozère. Une s’est tenue à Marvejols ce jeudi 8 décembre, l’autre à Mende le lendemain. Clément Begin, directeur adjoint de la Caisse commune de Sécurité sociale de la Lozère.

Clément Begin

Pour Anna, journaliste, réfugiée ukrainienne installée en Lozère au mois de septembre, ce type de réunion a toute son importance. Car si son métier lui sert à chercher l’information, c’est bien la langue et la découverte d’une nouvelle culture qui constituent de véritables freins pour avoir accès aux droits.

Anna

Réunions tout aussi utiles pour les associations qui accompagnent les réfugiés. Frédéric Merel, de l’association Aurore :

Frédéric Merel

Sur les deux jours, ce sont en tout une trentaine de ressortissants a assisté à ces deux jours de réunion d’information, dont une majorité d’Ukrainiens et de Syriens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :