Dure année pour les abeilles

 

50 à 80 % de baisse de production pour les apiculteurs lozériens cette année. Les abeilles, ont beaucoup souffert de la météo capricieuse de ces derniers mois. A tel point qu’un certain nombre d’éleveurs ont dû les nourrir pendant deux mois, les pollinisatrices ne voulant plus sortir de leur ruches. Résultat, le rendement n’est pas au rendez-vous et il reste à peine de quoi payer les charges. Muriel Pascal, secrétaire départementale de la confédération paysanne et apicultrice s’est rendue à la Direction Départementale des Territoires pour faire entendre la détresse des éleveurs.

 

Muriel Pascal

 

L’automne s’annonce lui aussi très sec. L’hivernage risque donc d’être compliqué pour les apiculteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :