Economie agricole : CER FRANCE tire un bilan 2021-2022 positif pour les exploitations lozériennes

L’année 2022 s’avère finalement pas si mauvaise pour l’agriculture, en dépit de la sécheresse historique enregistrée en Lozère cet été et de l’inflation. Le réseau d’expertise comptable, CER France Massif Centrale, a tiré vendredi dernier le bilan de l’activité économique du secteur pour l’année 2021-2022. Et les chiffres sont globalement positifs, tout type d’exploitation confondu. Preuve de la bonne dynamique du secteur, se réjouit Denis Laporte, directeur du CER France Lozère.  

Denis Laporte

2022 a aussi été marquée par une augmentation du nombre de nouveaux installants :

Denis Laporte

Reste à espérer que cette dynamique se poursuive ces 10 prochaines années, où la moitié des agriculteurs en France, aujourd’hui majoritairement âgés de plus de 50 ans, partiront à la retraire. Car si les tensions de recrutement dans ce secteur sont encore mesurées en Occitanie, les difficultés ne sont toutefois pas à exclure à l’avenir, concluaient fin janvier la DARES et France Stratégie dans leur rapport sur les perspectives de recrutement d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :