Grève dans l’éducation, des enseignants lozériens en colère

Suite à un appel à une mobilisation nationale, plusieurs enseignants Lozériens se sont retrouvés hier, devant l’inspection d’académie de la Lozère afin de demander un protocole sanitaire renforcé. Pour calmer la grogne naissante, le gouvernement avait accédé la semaine dernière à plusieurs demandes, pour limiter les risques de contamination dans les lycées Les cours à distance sont autorisés à condition de conserver au moins 50 % d’enseignement en présentiel pour chaque élève. Mais ce n’est pas suffisant et difficile à mettre en œuvre d’après Hervé Fumel, secrétaire départemental de la FSU Lozère.

Hervé Fumel

Hier se posait aussi la question des collèges, dont rien n’a  été annoncé pour le moment. Bruno Jaudon, professeur d’histoire géographie au collège Bourillon.

Bruno Jaudon

L’appel à mobilisation n’a été que peu suivi en Lozère. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :