Grève des professeurs à Chaptal pendant les épreuves du bac

Ils devaient surveiller les épreuves du bac mais ils ont préféré la grève. Pas de mathématiques ou de langues vivantes pour les enseignants du lycée Chaptal de Mende. 100 % des surveillants ont préféré sécher les épreuves pour dénoncer la réforme du baccalauréat. Alexandra Avenel est professeure de français au lycée Chaptal et c’est avant tout pour ses élèves qu’elle se mobilise.

Alexandra Avenel

 

Ce sont les établissements qui choisissent les dates des épreuves ainsi que les sujets. Un nouveau système inégalitaire selon Alexandra Avenel dont les élèves ont su tirer profit.

Alexandra Avenel

 

Au lycée Chaptal, les lycéens ont tout de même pu passer leurs épreuves, avec de nouveaux surveillants. Les élèves auront de nouvelles épreuves à passer à la fin de l’année et, plus tard, en terminale, avant le baccalauréat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :