La DGFIP fait la morte

 

La direction générale des finances publiques organise aujourd’hui une journée DGFIP morte, suite aux récentes annonces du directeur général prévoyant la suppression d’un tiers des effectifs de 2020 à 2022. En parallèle de ces suppressions, le regroupement, lui, s’intensifie, Désiré Ropers, secrétaire de la section de Lozère solidaire finance publique et représentant de l’intersyndicale.

 

Désiré Ropers
(en écoute : clic gauche ou clic droit – enregistrer sous)

 

Le prélèvement à la source a également sa part de responsabilité dans les changements annoncés. Si les équipes font leur maximum, Désiré dénonce la méthode Cauet utilisée par le gouvernement.

 

Désiré Ropers
(en écoute : clic gauche ou clic droit – enregistrer sous)

 

Un avenir 100 % numérique et de nouveaux aménagements qui amplifient la grogne dans les services. Le mouvement d’aujourd’hui a pour but de ralentir l’activité, se faire entendre et obtenir la mise en place d’une politique départementale adaptée aux services ruraux.

 

Lien Permanent pour cet article : https://48fm.org/infos-locales/la-dgfip-fait-la-morte/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :