Le PNC lance une expérimentation pour développer les prairies naturelles

Pour faire face au changement climatique, le Parc National des Cévennes propose aux agriculteurs volontaires d’implanter des prairies naturelles sur certaines de leurs parcelles. Contrairement aux prairies temporaires, appréciées pour leur productivité, celles nommées naturelles nécessitent moins de travail. Elles peuvent abriter plusieurs variétés de plantes. Ce sont donc de véritables réservoirs de biodiversité. Le parc lance une expérimentation sur plusieurs années pour mieux les connaître et les multiplier. Ce projet est géré notamment par Lise Merlin, étudiante en école d’agronomie.

Lise MERLIN

Tous les agriculteurs intéressés par cette expérimentation peuvent contacter Lise Merlin par mail : lise.merlin@cevennes-parcnational.fr. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :