Le Secours catholique alerte sur la progression de l’extrême pauvreté

Le Secours catholique qui a aidé près de 1,4 millions de personnes en France en 2019, alerte sur l’extrême précarité qui progresse. En Lozère, un quart des familles accompagnées sont monoparentales et plus de la moitié des personnes prises en charge ont entre 25 et 49 ans. Audrey Clerissi animatrice réseau solidarité en Lozère au Secours catholique.

Audrey Clerissi

Pour le deuxième confinement, le Secours catholique continue de maintenir le liens avec les familles.

Audrey Clerissi

Le Secours catholique plaide pour faire évoluer le R.S.A en revenu minimum garanti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :