Les agriculteurs réclament le respect de la loi Egalim

La FDSEA, les jeunes agriculteurs et la chambre d’agriculture ont rencontré les élus, lundi, pour évoquer les difficultés avec la loi Egalim. Mise en place en 2018, elle devait améliorer le revenu des agriculteurs et équilibrer les relations entre d’un côté la grande distribution et de l’autre les industriels. Cette loi n’est pas respectée et le prix payé aux éleveurs est toujours 20 à 25 % en dessous des coûts de production. Julien Tuffery, président de la FDSEA de Lozère nous explique les contraintes de cette loi.

Julien Tuffery

Lors de la réunion, ils ont aussi parler des cantines scolaires et la volonté des élus et des agriculteurs de sensibiliser les enfants aux repas équilibrés avec des produits locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :