Les élèves de terminale se préparent au bac à la maison

 

Le ministre de l’Education nationale l’a confirmé hier, il y aura bien un baccalauréat cette année. Depuis plus de deux semaines, élèves et professeurs doivent donner et recevoir des cours par Internet. Une situation inédite au lycée Chaptal. A quelques semaines de l’examen, le corps enseignant a décidé de conserver l’emploi du temps initial des élèves et essaye de continuer à faire cours par écrans interposés. A chaque professeur sa plateforme, si certains passent par WhatsApp ou Skype, Gérald Guilhem, professeur de physique chimie, utilise ProNote, un logiciel facile à prendre en main.

 

Gérald Guilhem

 

Gérald Guilhem continue également d’assurer ses cours et envoie, chaque semaine, de quoi occuper ses élèves.

 

Gérald Guilhem

 

Malgré les devoirs, difficile pour autant de noter les élèves. Le professeur de physique chimie redoute par dessus que ses élèves s’envoient les corrections entre eux. Dans sa discipline, pas de dissertation, la réponse est juste ou fausse, ce qui rend la triche encore plus aisée. Mais ce n’est pas là son seul soucis. Les terminales doivent également préparer leurs épreuves de bac. Et sans pratique, celles de physique chimie vont devoir être adaptées pour répondre au niveau des élèves après le confinement. 

 

Gérald Guilhem

 

Erine est en terminale ES au lycée Chaptal et elle aussi s’inquiète des épreuves à venir.

 

Erine

 

Si Erine arrive à s’organiser pour faire ses devoirs, elle doit parfois faire face à quelques imprévus.

 

Erine

 

Diane est elle aussi en terminale ES au lycée Chaptal et si elle reçoit bien tous les cours, elle a parfois du mal à se concentrer sur ses leçons.

 

Diane

 

Si toutes les deux s’accordent à dire qu’elles ont trop de devoirs, elle ne se sentent pas pour autant prêtes à faire face aux épreuves de bac qui les attend.

Jean-Michel Blanquer a assuré que le gouvernement tentait, depuis déjà plusieurs jours, de dégager un consensus avec parents et professeurs pour une formule d’examen adaptée. Celle-ci devrait comporter une dose de contrôle continu, une manière de « gagner du temps et des semaines de classe ». Ne reste plus qu’à définir quelle part prendra cette moyenne dans la note finale. Le ministre de l’éducation doit dévoiler la nouvelle formule du baccalauréat en fin de semaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :