Loul Combres vient prendre des nouvelles de « l’Escargot » du lycée Peytavin

 

Loul Combres, artiste, céramiste et performer. Loul Combres n’est pas un inconnu en Lozère. On retrouve plusieurs de ses créations sur les ronds-points ou dans les établissements scolaires mendois. Mardi, c’est au lycée Peytavin qu’il s’est rendu pour fêter l’anniversaire de ce que les élèves appellent ici « l’escargot » mais qui est en fait un amphithéâtre. Un projet porté par Loul Combres et qui a eu du mal à s’imposer.

 

Loul Combres

 

Loul Combres et l’architecte ont représenté le projet une année plus tard. Il a cette fois été adopté. Construit au début des années 70, son créateur demande maintenant à la mairie un petit lifting de l’œuvre originelle.

 

Loul Combres

 

Selon l’artiste une rénovation coûterait une dizaine de milliers d’euros.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :