Observer et mieux préserver la biodiversité avec la LPO de Lozère

© LPO Occitanie

La COP15 sur la biodiversité s’est clôturée en début de semaine. Avec des objectifs ambitieux pour préserver les écosystèmes, comme celui, notamment, de protéger un tiers de la planète d’ici à 2030. L’occasion pour nous de mettre en avant un des acteurs qui agit pour la biodiversité sur notre territoire : la délégation lozérienne de la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Début décembre, elle tenait ses deuxièmes Assises territoriales à Balsièges. L’occasion pour l’association de dresser le bilan de ses actions sur le département après un peu plus d’un an d’existence. Mais que s’agit-il d’observer précisément en Lozère quand on parle de biodiversité ? Jean-Luc Bigorne de la LPO de Lozère :

Jean-Luc Bigorne

Parmi les actions envisagées par la LPO de Lozère : développer son réseau de refuges. Une soixante-dizaine existe à ce jour sur le département. Jean-Luc Bigorne nous explique de quoi il s’agit :

Jean-Luc Bigorne

Cette année la LPO de Lozère compte 110 adhérents, soit 37 % de plus que l’an dernier. Notons enfin que vous pouvez vous-même contribuer à répertorier la biodiversité en Lozère, sur la plateforme du réseau LPO Occitanie, au lien faune-occitanie.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :