Orinoco // Liberté

Ecoutez l’émission en podcast :

Orinoco // Liberté

Comment l’imprégnation peut altérer le goût de la liberté.

S’il est bien présent chez l’espèce humaine, le phénomène d’imprégnation a aussi été démontré chez les animaux. L’imprégnation désigne un phénomène qui conduit à une modification instinctive du comportement naturel à force de côtoiement d’un autre être, d’une autre espèce ou d’un autre environnement.
     Nous verrons pourquoi réintroduire des animaux captifs ou imprégnés dans la nature n’est pas si simple. Il est vrai que la captivité offre de nombreux avantages aux espèces animales, notamment de la nourriture en quantité suffisante, des soins vétérinaires ainsi que la protection contre les prédateurs et les conflits.
Nous allons voir comment et pourquoi tant d’hommes et de femmes sur la planète se satisfont bon an mal an de certaines privations de liberté de plus en plus nombreuses en établissant un parallèle entre imprégnation et conditionnement.

On se posera quelques questions diverses:

  • Ou est la vraie vie d’un dauphin, d’une otarie, d’une girafe, d’un ours, d’une lionne ou d’un perroquet ?
  • Comment un individu conditionné voit toujours ses opinions, ses goûts et ses comportements déterminés par une influence externe?
  • Jusqu’où l’État a-t-il le droit d’intervenir pour me protéger, fût-ce contre moi-même ?

En guise de conclusion et pour refermer l’année des 400 ans de Jean de La Fontaine, nous porterons une oreille attentive sur la fable « le loup et le chien ».

Si la chance et des conditions favorables vous ont permis de naître libre, faites tous les efforts en votre possession pour conserver et transmettre cette liberté.

Émission produite, préparée, présentée et réalisée par Gilles Beg

Programmation musicale

Album:  Cello Encores. Label : ‎ Deutsche Grammophon (2013) par Mischa Maisky

00’00’’Fauré: Après un Rêve op.7, no.1 – Arr. for Cello and Piano

03’53’’Debussy: Suite bergamasque, L. 75 – Clair de lune in D-Flat Major

08’42’’ Rachmaninoff : Vocalise, Op. 34, No. 14 – Version For Cello And Piano

15’38’’Saint-Saëns: Le Carnaval des Animaux, R.125 – Le Cygne

19’27’’ Poulenc: Les chemins de l’amour, FP. 106

23’02’’ Tchaikovsky: Nocturne In C Sharp Minor, Op.19 No.4

27’37’’ Bruch: Kol Nidrei, Op. 47 – Adagio on Hebrew Melodies for Cello and Orchestra (Adagio ma non troppo)

38’20’’J.S. Bach: Orchestral Suite No. 3 in D Major, BWV 1068 – II.

43’17’’ – Mendelssohn: Auf Flügeln des Gesanges, Op. 34, No. 2

46’22’’ – Anonymous: Catalan Folksong – arr. Pablo Casals (1876-1973)

49’30’’ – Schubert: Ave Maria, « Ellens Gesang III », Op.52 No.6, D.839

54’35’’ – Gounod: Ave Maria: Arr. from Bach’s Prelude No. 1, BWV 846

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :