Réforme des retraites : la colère du barreau

 

Les avocats sont descendus une nouvelle fois dans la rue hier. Le barreau de Lozère marchait à côtés des manifestants. Il dénonce l’intégration de leur régime de retraite autonome dans le régime universel. Et l’application différée de loi, promise par le gouvernement, ne réfrène pas leur colère, bien au contraire. Maître Frédéric Michel, avocat à Mende.

Frédéric Michel

 

Sur les quelques 700 manifestants comptabilisés ce jour-là. Une dizaine de robes noires se détachaient du cortège.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :