Sécurité en Lozère : un territoire toujours « préservé » malgré l’augmentation des délits

Lundi, les représentants des forces de l’ordre, le procureur de la République et la préfète de Lozère se sont réunis pour présenter les chiffres de 2019. Si, grâce au travail partenarial, les faits élucidés sont en augmentation, certains délits sont également en hausse. Parmi eux, au centre des contrôles quotidiens sur la route, les stupéfiants. Xavier Sicot, procureur de la République à Mende, souhaite avant tout faire prendre conscience des risques engendrés par la prise de drogues.

Xavier Sicot

 

En 2019, six réseaux de stupéfiants ont été démantelés en Lozère. Autre cheval de bataille du procureur, les violences au sein des familles, elles aussi en hausse. 150 faits ont été recensés l’année dernière contre 118 en 2018. Mais pour le procureur, ces chiffres ne s’expliquent pas forcément par une multiplication des violences.

Xavier Sicot

 

Si les maisons des Lozériens sont plus épargnées par les cambriolages que l’année dernière, le voitures semblent être devenues des cibles de choix. Les escroqueries, elles aussi, se multiplient, notamment sur Internet. Des affaires plus difficiles à résoudre pour les forces de l’ordre. La préfète de Lozère, Valérie Hatsch, appelle les habitants à la vigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :