Un nouveau projet de 122 hectares de panneaux solaires

Sur les communes de Prévenchères et de Pied-de-Born, un projet d’implantation d’un parc photovoltaïque au sol sur des friches agricoles de 122 hectares doit voir le jour en Lozère. Un projet qui risque de faire parler de lui.

Avec l’augmentation du prix des énergies fossiles et le réchauffement climatique, le développement des énergies renouvelables est une priorité pour de nombreux pays occidentaux. En France, l’État propose des schémas régionaux pour développer différentes énergies renouvelables. En Occitanie, la production de ces énergies était en 2018 de 30,7 milliards de kilowatts. L’objectif est d’arriver à 82 milliards de kilowatts en 2050 par le biais des énergies solaires, les éoliennes, l’hydraulique et la biomasse.

Concernant les panneaux photovoltaïques, le gouvernement demande de poser des panneaux solaires sur des friches. La Lozère n’ayant pas de friches industrielles, l’État et les élus se tournent vers les friches agricoles. Dans les départements ruraux, se pose donc la question de la perte de ces terres agricoles, voire de l’esthétique de ces parcs. Dans le nord-est du département, un parc au sol de 122 hectares devrait voir le jour. Il s’agit du projet photovoltaïque du Roujanel à la fois sur Pied-de-Borne et Prévenchères. Une centrale d’une puissance de 129 mégawatts, portée par l’entreprise EDF Renouvelable. Cela correspond à la production annuelle de 80 000 habitants. Le parc sera situé sur des terres agricoles en friche, implanté en partie dans un milieu boisé, sur des terrains communaux et sectionaux appartenant à l’ONF. Cette zone est située aussi en zone tampon de l’UNESCO à côté du village classé La Garde-Guérin. Les élus ont donné leur accord et les propriétaires loueront ces terres. La demande de permis de construire du parc solaire est en cours d’instruction.

D’autres projets, mais de moindres importances sont actuellement à l’étude sur le département.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :