Un rassemblement de soutien devant la préfecture contre l’expulsion immédiate de Lesly Moussavou

Un rassemblement a eu lieu hier devant la préfecture pour soutenir Lesly Moussavou. Habitante depuis deux ans à Brenoux avec son mari, elle vient d’avoir un enfant, elle se bat pour être régularisée.
Lesly est arrivée à Montpellier comme étudiante il y a neuf ans pour un master. Elle décide de continuer ses études avec deux diplômes universitaires, à la fin de ses études, elle formule une demande d’APS (Attestation Provisoire de Séjour), à la préfecture de l’Hérault. Cette dernière refuse, car sa demande arrive trop tard selon l’administration. Elle a reçu la semaine dernière une obligation de quitter le territoire Français et avait rendez-vous hier à la préfecture de Lozère. La maison du Gabon, qui s’occupe de son dossier, était présente pour la décision. Ils ont 48 h pour formuler un recours. Cécile Ntoutoune présidente de l’association.


Cécile Ntoutoune


Lesly Moussavou, est aujourd’hui assignée à résidence, elle avait comme projet d’ouvrir un cabinet de conseil en relation humaine en Lozère.


Lesly Moussavou


Parmi ses soutiens, le maire de Brenoux, Olivier Taurisson. 


Olivier Taurisson


Une deuxième manifestation est prévue demain devant la cathédrale pour contester la décision de la préfecture. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :