Une grève devant l’unité de soins Paul Eluard à Mende

Hier, c’était la journée nationale d’action pour les salariés de la fonction publique. À Mende, devant l’unité de psychiatrie Paul Eluard, des infirmiers, aides-soignants et psychologues sont venus exprimer leur ras-le-bol. Ils veulent une «hausse générale» des rémunérations et sont contre la nouvelle loi appliquée dès janvier 2022 pour le secteur de la psychiatrie. Du personnel soignant de Saint-Alban, Marvejols et Saint-Chély étaient présents. Brigitte Langlais est aide- soignante à Saint-Alban.

Brigitte Langlais

Lætitia Zamorano, psychologue au centre Médico Psychologique à Saint-Chély a décidé de faire grève.

Laetitia Zamorano

La CGT, FSU et solidaire ont transmit une lettre à la préfète de la Lozère pour expliquer leur revendication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :