Les restaurateurs Lozériens attendent les clients

Le gouvernement vient de sonner la fin du télétravail obligatoire. Depuis mercredi dernier le télétravail n’est plus imposé mais seulement recommandé. Si il y en a qui sont satisfait de cette fin de mesure, ce sont les restaurateurs de Mende et Marvejols. D’après Denis Carminati président de l’UMIH Lozère, a Marvejols et Mende ou il y a une forte concentration d’agents administratifs, la perte de chiffre d’affaire est estimée entre moins 40 et moins 60% par rapport à janvier 2019.


Denis Carminati

Thierry Julier président de la CCI Lozère, appelle les entreprises et les collectivités à faire revenir leurs salariés en présentiel, mais aussi les restaurateurs à se réinventer.


Thierry Julier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :