Les salariés d’ArcelorMitall en grève depuis trois semaines

À Saint-Chély, l’usine ArcelorMittal tourne au ralenti depuis maintenant trois semaines. Les salariés sont en grève et ont décidé de diminuer leur temps de travail de quelques heures chaque jour. La CGT a appelé à une grève illimitée en raison de nombreux dysfonctionnements. Le syndicat demande notamment, une revalorisation de la prime d’intéressement et plus de temps partiels adaptés aux salariés. Pour le moment aucune communication n’est possible entre la direction et les représentants syndicaux comme nous l’explique Nicolas Hinderschiett, de la CGT à ArcelorMittal.

Nicolas Hinderschiett

Dans un communiqué, la direction d’ArcelorMitall a souhaité réagir. Selon l’entreprise plus de 7 000 euros de primes ont été versées à chaque salarié en 2021. Les indemnités kilométriques pour le trajet domicile/travail ont aussi augmenté de 11 %. Enfin, les négociations salariales pour cette année ont été conclues par un accord, signé par les quatre organisations syndicales. Mais pour le moment, la CGT continue la grève car pour eux ce n’est pas suffisant et d’autres sites en France suivent le mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :