Mineurs non-accompagnés : quel accueil en Lozère ?

 

La Ligue de l’enseignement signe un nouveau contrat de quatre ans avec le département pour mettre les mineurs non accompagnés à l’abri. La Lozère, comme les autres territoires, est obligée de prendre en charge les moins de 18 ans, Français ou non. Le département doit ensuite faire une étude de leur situation et déterminer s’ils sont mineurs avant de les placer. En 2018, le département demande une première fois à la ligue de l’enseignement de mettre à l’abri les nouveaux arrivés, ils sont alors une dizaine. Nicolas Trotouin, secrétaire général de la ligue de l’enseignement de Lozère. 

 

Nicolas Trotouin

 

Depuis, le nombre d’arrivées ne fait qu’augmenter. La ligue de l’enseignement a dû développer son système d’accueil. Elle récupère les jeunes arrivés de jour comme de nuit, rempli une fiche de renseignements avant de prévenir le département qui peut alors débuter la procédure.

 

Nicolas Trotouin

 

Afin de les accueillir au mieux, la ligue de l’enseignement souhaiterait mettre en place une discussion entre tous les partenaires du département pour un travail à l’unisson.

 

Nicolas Trotouin

 

En 2018, la ligue de l’enseignement a accueilli une quarantaine de personnes. En 2019, ils étaient plus de 300.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :