Niveau de vie en baisse, le bilan 2020-2021 du Secours catholique de Lozère

Dans la foulée de l’enquête statistique annuelle du Secours catholique, publiée jeudi 17 novembre dernier, la délégation de Lozère tire elle aussi le bilan de l’année 2020-2021 sur le département. A l’image de la moyenne nationale, les personnes accompagnées par l’association en Lozère ont vu leur niveau de vie baisser, passant de 671 euros par mois en 2020, à 549 euros par mois en 2021. Une précarité accrue, qui a conduit le Secours catholique a augmenter la part de ses aides financières de 30% et qui s’explique en partie par la crise sanitaire. Hélène Trocellier, présidente du Secours catholique Lozère :

Hélène Trocellier

Une situation qui désole certes Hélène Trocellier, mais ne la désespère pas pour autant malgré l’inflation qui marque cette année 2022 :


Hélène Trocellier


Parmi les prochains projets : le Fraternibus. Il devrait prendre les routes début 2023 pour permettre aux bénévoles d’aller directement à la rencontres des personnes vivant dans les territoires éloignés. Ce dispositif vient s’ajouter au système de transport solidaire lancé à la rentrée dans le Nord Lozère, en partenariat avec l’Agence lozérienne de la mobilité. En 2020-2021, le Secours catholique est allé à la rencontre de 250 personnes et a accompagné 122 familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :