RESF48 demandent la régularisation de plusieurs migrants

Mercredi, le réseau éducation sans frontière s’est réuni à l’occasion de la journée internationale des migrants. Une petite vingtaine de personnes ont formé un cercle de silence autour de bougies, place de la République, à Mende. Ils demandent la régularisation de plusieurs migrants.

Marie-Anne Colombain

 

Pour Marie-Anne Colombain, la politique de la préfecture s’est durcie cette année.

Marie-Anne Colombain

 

Autour du cercle, Patricio Mendu. Lycéen d’origine guinéenne. Il est visé par une obligation de quitter le territoire français. Il est pourtant bien intégré dans sa commune.

Patricio Mendu

 

Patricio Mendu attend toujours une réponse de la préfecture. Le réseau éducation sans frontière continuera de se rassembler chaque troisième mercredi du mois, en soutien aux migrants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :