Un été morose à l’Aven Armand

L’été n’a pas été clément avec l’Aven Armand. La grotte d’Hures-la-Parade a connu une nette baisse de sa fréquentation imputée notamment à l’absence de touristes étrangers. Jean-Paul Pin est directeur de la société Aven Armand.

Jean-Paul Pin

 

Selon le directeur du puits du Causse Méjean, la stratégie de communication pourrait également être une des causes de cette baisse de fréquentation. Le but pour la prochaine saison, redevenir un site incontournable de la région et s’adapter aux changements d’habitudes des touristes. Une chose est sûre, pour Jean-Paul Pin, le mois de septembre ne suffira pas à combler le manque à gagner.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :