Orinoco //  Les Larmes

Ecoutez l’émission en podcast :

Orinoco // Le sexe des larmes dans l’histoire

Heureux l’homme qui pleure.

De quoi sont faites les larmes, ce liquide provenant des glandes lacrymale qui s’échappe parfois du coin de nos yeux. quelle sont les trois différentes nature de nos larmes ?

  1. les larmes basales, celles qui sont en permanence à la surface de l’œil, recouvrant la cornée pour la lubrifier.
  2. les larmes réflexes produites quand les yeux ont besoin d’éliminer des substances irritantes et nuisibles.
  3. les larmes de l’émotion sans doute les plus mystérieuses et uniques à l’espèce humaine.

Pourquoi pleurer n’est pas bien vu quand on est un mec et en a-t-il toujours été ainsi ?

Pour information, Achille pleura la mort de Patrocle, un des guerriers grecs de la guerre de Troie. Jules César pleura devant ses soldats justes après avoir traversé le Rubicon, et nombreux sont les récits relatant des hommes puissants pleurant. Jusqu’au XVIIIe siècle, on allait voir des comédies larmoyantes, et c’était l’usage de pleurer en public et cela jusqu’à la fin du 18ème siècle comme en atteste les larmes versées par Stanislas de Clermont-Tonnerre, lors de la déclaration des droits de l’homme a l’assemblée nationale constituante, après Six jours de discussions.

Les bienfaits physiologiques des larmes ne sont pas les seuls il y a aussi les bienfaits psychologiques. Nombreux pensent à tort que les pleurs sont un signe de faiblesse, alors que les pleurs ont de nombreux avantages pour la santé mentale.

Alors pourquoi aujourd’hui, seules les filles, les femmes, ont droit aux larmes alors que tous les humains partagent les mêmes émotions ? Depuis quand les larmes et la féminité ont-elles été associées ?

La dévalorisation des larmes est le produits de plusieurs facteurs conjugués. Ce programme tente de répondre à ces questions et d’expliquer quand, comment et pourquoi les larmes masculines changèrent de statut.

Dates et évènements qui participèrent à condamner les larmes chez l’homme

DatesÉvènements
1790Les contres révolutionnaires associent larmes, sang et terreur. Les larmes deviennent suspectes.
1798La loi Jourdan-Delbrel: conscription universelle et obligatoire accompagnée d’un traitement rude.
1809Pour Darwin les femmes, commandées et dominées par leur état sentimental, sont faibles et pleurnicheuses
1862Charcot considère les larmes comme un liquide féminin comme le lait et les règles.
1865« la conscience de la douleur physique » formalisée par Nietzsche.
1870La guerre de 1870 accepter la guerre « d’un cœur léger ».
1880Les lois Jules Ferry. « Pour les garçons, les exercices militaires ; Pour les filles, les travaux à l’aiguille »
1913Charles Péguy nomme les instituteurs « Les hussards noirs de la république »
1914La première guerre mondiale. « la fleur au fusil »
1920Psychologue, psychanalyste, psychiatre, disciples de Freud, travaillent sur la peur, le stress et les pleurs.
1939La seconde guerre mondiale éclate : « la drôle de guerre ».

Émission produite, préparée, présentée et réalisée parGilles Beg

Programmation musicale

00’00’’- Générique – Y aun no te encuentro – Instinto – Manuel Alejandro Rangel.

00’37’’ – Djansa – The First Annual Fundraiser – Daniel Waples.

02’40’’ – The Secret Kissing of the Sun and Moon – Luminous Emptiness – Hang Massive.

11’32’’ – Warmth of the Sun’s Rays – Luminous Emptiness – Hang Massive.

20’20’’ – Luminous Emptiness – Luminous Emptiness – Hang Massive.

30’16’’ – Atman kama – The Yoga Session – Masood Ali Khan.

37’36’’ – End of Sky – Luminous Emptiness – Hang Massive.

45’50’’ – Balkhang – l’Intemporel – Curt Ceunen.

48’39’’ – Djansa – The First Annual Fundraiser – Daniel Waples.

50’45’’ – Hang duo – Hang Drum Live – Wadhom.

53’57’’ – Once Again – Beast for Your Feet – Hang Massive.

59’59’’ – Fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :