Hôpital Lozère : les bons gestes pour aider le personnel à lutter contre le coronavirus

 

Alors que la France se prépare à faire face à un pic d’épidémie, l’hôpital Lozère s’organise pour lutter contre le coronavirus. Alain Barthelemy, directeur départemental de l’Agence régionale de santé d’Occitanie, alerte notamment sur la mauvaise utilisation des masques. Si plusieurs millions d’exemplaires ont été livrés aux hôpitaux et aux pharmacies cette semaine, en Lozère comme ailleurs, infirmiers et docteurs pourraient voir leur stock chuter drastiquement et avoir besoin de nouvelles protections très rapidement. Le directeur départemental de L’ARS insiste, les masques sont réservés avant tout au personnel médical et aux personnes malades.

 

Alain Barthelemy

 

Si vous êtes en bonne santé, pas besoin de porter un masque donc mais vous pouvez soutenir les soignants en leur en faisant don. Autre manière de désengorger votre hôpital et d’assurer son bon fonctionnement pour recevoir, au mieux, les malades : n’appelez le 15 qu’en cas d’urgence absolue ! SI vous présentez de graves symptômes vous serez pris en charge. Jean-Claude LUCENO, directeur de l’Hôpital Lozère.

 

Jean-Claude Luceno

 

Pour rappel, si vous souhaitez obtenir des informations sur le coronavirus, un numéro vert est à votre disposition, ne contactez pas le 15 inutilement. Pour assurer l’accueil des malades, à l’hôpital Lozère, les postes de réanimation, actuellement de 6, vont être portés à 9. Les salles de réveil, elles, peuvent accueillir 8 patients.

 

Alain Barthelemy

 

Si le nombre de malades devient trop important, les patients seront alors transférés vers d’autres établissements du département.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :